· Hypnose/PNL/EMDR Valence Drôme - Sons et Parfums - Michel Mabit

Sons et Parfums

Depuis toujours fasciné et attiré par les sons et les odeurs, j’ai spontanément intégré ces deux composantes essentielles dans mon accompagnement. Au cours de plusieurs années auprès des guérisseurs amazoniens, j’ai appris à utiliser les chants, les odeurs et les souffles pour soigner et accompagner.

Il peut m’arriver parfois d’entonner lors d’une séance des chants thérapeutiques amazoniens – les ikaros – mais le plus souvent, mon accompagnement sonore est spontané et intuitif. Les sons que je produis avec la voix ou les instruments sont totalement improvisés, uniques et inspirés par le moment et la personne présente. En ce sens, ils produisent un effet puissant et unique.

Le son est présent sous la forme de chants spontanés ou de certains instruments – dits intuitifs – comme les bols tibétains, la kalimba, la shacapa (bouquet de feuilles d’Amazonie) et surtout la guimbarde que je pratique depuis de nombreuses années. La guimbarde est un des instruments les plus anciens qu’on retrouve dans de multiples traditions. Les sons de la voix peuvent être parfois surprenants, loin des canons esthétiques occidentaux, avec aussi des souffles ou des sifflements.

J’utilise aussi les diapasons thérapeutiques – sons très purs et stables – qui induisent des fréquences particulières au niveau cérébral permettant d’atteindre aisément des états modifiés de conscience, comme la relaxation profonde ou l’état d’hypnose.

La vibration des sons a un impact jusqu’au plus profond des cellules. Ils permettent d’amener en douceur dans un état d’hypnose et d’accompagner le vécu, en dénouant des blocages émotionnels ou autres. Au-delà des mots, les sons agissent et ramènent à l’essentiel, à l’Essence-Ciel.  Les séances s’apparentent plutôt à des séances d’hypnose sonore.

De même les odeurs jouent un rôle important. Reliées au cerveau primitif, le cerveau limbique, les odeurs remettent en lien instantané avec des mémoires profondes. A chaque séance, le patient est invité à choisir, au hasard, une huile essentielle dans un coffret d’une cinquantaine de fragrances. Un petit texte décrit les effets connus de cette odeur en olfactothérapie et il est toujours surprenant et impactant de voir comment l’huile essentielle choisie est en correspondance directe avec le besoin du moment. L’inconscient, cette partie du psychisme qui « sait » ce dont nous avons profondément besoin nous guide pour choisir instantanément le bon flacon… L’odeur amène des informations, ouvre des canaux, ravive des mémoires, réactive des ressources intérieures. Cette odeur accompagnera toute la séance. J’utilise aussi parfois des mélanges, des huiles sacrées, reliés à des énergies particulières de guérison.


Revenir à la liste des thérapies.